Comment se déroule une séance d’hypnose ?

Le nombre de séances d’hypnose varie suivant la gravité des symptômes du trouble, la profondeur du problème à traiter et surtout la réceptivité du patient. Pour certains cas une seule séance d’hypnose suffit, tandis que pour d’autres, le traitement par hypnothérapie s’étend sur plusieurs années. Cet article vous renseigne sur l’utilité de l’anamnèse avant les séances d’hypnose et  l’importance de l’induction et la transe hypnotique.

Une anamnèse pour découvrir l’histoire et les objectifs du patient

Basé sur le principe de l’hypnose ericksonienne selon lequel tout le monde est hypnotisable, l’hypnothérapeute  doit s’adapter à la personnalité, à l’humeur, et au rythme de son patient durant les séances d’hypnose.  Une séance d’anamnèse est donc requise pour faire connaissance avec le sujet, découvrir son histoire médicale et personnelle et surtout définir ses motivations et objectifs quant à son recours  à l’hypnothérapie. Dans un deuxième temps, le thérapeute explique le déroulement de la séance d’hypnose, éclaircit les points qui font l’objet de doute et rassure le patient. En plus d’être nécessaire pour faire connaissance,  l’objectif de cette séance est de créer un lien de confiance entre l’hypnotiseur et le futur hypnotisé.

Importance de l’induction et la transe hypnotique

Au début de chaque séance, l’hypnothérapeute consacre un temps pour évaluer les changements qui se sont installés depuis la dernière rencontre. La séance d’hypnose débute par une phase d’induction par laquelle l’hypnothérapeute guide le sujet vers un état de relaxation physique et mentale profonde. Bien que les techniques d’induction hypnotique varient d’un praticien à un autre, l’objectif reste le même : emmener un état de conscience normal vers  un état de conscience modifiée. Arrivé à un état de conscience modifié, l’hypnotisé entre dans ce que l’on appelle la transe hypnotique. Pour l’hypnose ericksonienne, il est nécessaire que le sujet soit conscient à ce moment-là pour qu’il puisse participer activement à la séance d’hypnose. C’est pendant cette phase que l’hypnothérapeute entre en contact avec le subconscient et qu’il suggère les changements appropriés.  Il s’agit de ressortir les potentialités du patient, lesquelles ont été enfouies dans son subconscient. Après plusieurs minutes de travail sur le subconscient,  l’hypnothérapeute termine la séance par la phase d’éveil.

Une hypnothérapeute qualifiée se tient à votre disposition près de Béthune pour vous proposer des séances d’hypnose ericksonienne efficientes au sein de son cabinet.

medecine-creteil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *